Le chocolat, si bon soit-il, ne doit pas être proposé à votre animal de compagnie.

Il contient, en effet, une substance appelée théobromine qui présente une importante toxicité pouvant aller jusqu’à provoquer la mort de votre animal.

Doses toxiques

La théobromine est présente en quantité variable dans les diverses sortes de chocolats: elle est environ trois fois plus présente dans le noir que dans celui au lait et est quasiment absente dans le blanc.

(le chocolat noir contient environ 6,5mg de théobromine/g contre 2,1 mg/g dans celui au lait)

Les doses toxiques se situeraient entre 100 et 300mg de théobromine absorbée par kilogramme (soit une dose de 150 à 300 grammes de chocolat noir environ pour un chien de 10 Kg) mais elles semblent très variables d’un individu à l’autre.

Les symptômes associés à une intoxication au chocolat

Ils apparaissent dans les 2 à 4 heures qui suivent l’ingestion.

On note des signes digestifs avec des vomissements, une possible salivation et des diarrhées de couleur foncée.

Ces signes digestifs s’accompagnent d’une anormale agitation de l’animal.

Après quelques heures, de graves troubles cardiaques apparaissent

  • la fréquence cardiaque augmente (tachycardie)
  • une hypertension
  • des troubles du rythme cardiaque peuvent survenir

À ces anomalies s’ajoutent des troubles nerveux

  • L’animal semble hyperréactif (il réagit très vivement à la moindre stimulation)
  • Il présente une démarche anormale (avec une incoordination des mouvements)
  • Il peut se mettre à convulser, voire tomber dans le coma.

Traitement

Le pronostic de l’intoxication au chocolat est réservé car il n’existe pas d’antidote capable d’éliminer la théobromine de l’organisme de l’animal.

Si vous suspectez cette intoxication chez votre animal de compagnie, il faut vous rendre le plus rapidement possible chez votre vétérinaire.

Celui-ci mettra en place un traitement symptomatique

  • Si l’ingestion a eu lieu peu de temps avant la consultation en urgence, il fera vomir l’animal pour limiter l’absorption de théobromine ou pourra procéder à un lavage gastrique.
  • on administrera ensuite du charbon activé toutes les trois heures, toujours afin de réduire la quantité de théobromine présente dans l’organisme.
  • L’animal sera placé sous perfusion pour lutter contre les déséquilibres ioniques provoqués par le chocolat.
  • Des anticonvulsivants permettront de lutter contre les crise convulsives.
  • Un traitement cardiaque visera à diminuer la fréquence cardiaque et à réguler les troubles du rythme. La rapidité de mise en place du traitement améliore le pronostic. Il convient donc de ne surtout pas attendre les premiers symptômes avant de contacter votre vétérinaire.

§

L’ingestion de chocolat est néfaste pour le chien

Sa toxicité est toutefois variable en fonction de l’individu (chaque individu semble plus ou moins sensible), de l’âge et de l’état de santé de l’animal (les chiots, les chiens âgés, les insuffisants rénaux et hépatiques sont plus sensibles) et du type de chocolat ingéré (le noir étant plus toxique que celui au lait).

La toxicité peut être aiguë. Un chien qui a volé et absorbé des plaquettes de chocolat peut présenter de graves troubles du rythme cardiaque. Le décès peut intervenir dans les 18 à 24 heures qui suivent l’apparition de ces troubles. La toxicité peut également être cumulative. L’absorption régulière de petites quantités distribuées par les propriétaires peut s’accompagner de l’apparition de troubles cardiaques.

Toute administration de chocolat est donc à proscrire chez votre animal.

Merci de nous suivre et de partager
error